NOTRE HISTOIRE

IL Y A PLUS DE 50 ANS: UNE IDÉE PREND VIE

Le 14 février 1967, les administrateurs de l’ACIM (maintenant MNC) ont chargé leurs responsables du Comité de l’éducation de la Section du marketing de constituer un comité chargé de répondre aux questions suivantes:

“Voulons-nous que les représentants médicaux répondent à une norme?”

“Pourraient-ils gagner en reconnaissance grâce à cette norme de certification?”

“Est-il possible de maintenir la reconnaissance de cette norme?”

La réponse aux trois questions fut oui. Il fut alors décidé de créer une association d’agrément indépendante ainsi que d’un programme accompagnateur.

Le projet de création de l’organisation et de son cours d’agrément se concrétisa lors d’une réunion tenue en février 1969 avec des membres des groupes suivants, agissant en tant que conseillers:

Association des facultés de médecine du Canada

Association des pharmaciens du Canada

Association des facultés de pharmacie du Canada

Collège des médecins de famille du Canada

Association canadienne de l’industrie du médicament (ACIM)

Association médicale
canadienne

Direction des aliments et des médicaments

Le 30 mai 1969, au Dorval Hilton, des représentants des organisations suivantes ont assisté à la première réunion du conseil d’administration:

Comité d’agrément de l’ACIM
(Schering et Ayerst)

A.F.Q.P.P.
(Octo et Pentagone)

Conseil d’administration de l’ACIM
(Robins)

Comité de marketing de l’ACIM
Comité médical de l’ACIM

Le 7 novembre 1969, une note de félicitations du docteur A.F.W. Peart, secrétaire général de l’Association médicale canadienne, a été inscrite dans le procès-verbal au sujet de la création récente du Conseil pour l’agrément des représentants des fabricants de produits pharmaceutiques du Canada (RAFPP):

“Je tiens à féliciter l’ACIM d’avoir mis sur pied ce conseil d’agrément, car je pense qu’il contribuera grandement à améliorer les connaissances et les relations entre les représentants du secteur pharmaceutique et la profession médicale au Canada…”

INDUSTRIE INTELLIGENTE

Dans les années 50 et 60, les représentants commerciaux, généralement appelés voyageurs de commerce par les médecins de l’époque, étaient souvent des marchandiseurs qui vendaient des médicaments. Le célèbre Frosst 222® est le numéro de catalogue du comprimé ASA, de codéine et de caféine de Charles Frosst et de la force de vente Frosst. Composée principalement d’hommes, cette force parcourait le Canada, distribuant aux médecins des millions de 222®. Ils n’avaient pas à discuter science. Mais avec l’arrivée sur le marché d’antibiotiques, d’antihypertenseurs et d’autres médicaments, ces voyageurs n’eurent pas le choix: ils se devaient d’évoluer en représentants scientifiques. Le professionnel de la vente pharmaceutique moderne travaillant dans la #smartindustry était né, et le CFPC fut créé pour faciliter cette évolution.